Ornella pour Lana Vaughan Wear

Je suis toujours plus prolifique en hiver qu’en été, ce qui n’est pas sans faire grincer des dents toutes les personnes qui ont un jour posé pour moi par température trop basse pour ne pas violer quelques Droits de l’Homme. Pourtant quand on regarde cette séance, on aura du mal à penser qu’on était en Janvier !

Nous avions déjà fait des photos de cette robe, mais je n’ai pas pu résister à l’idée de faire un second round avec une ambiance complètement différente : nous nous sommes retrouvées sur les berges du Canal du Midi, Lana et moi en gros pulls et Ornella en petite robe, et on a enchaîné les prises de vue entre deux interruptions pour laisser passer les vélos ou les piétons.

Ornella était vraiment super à diriger, et elle a un sourire naturel qui passe tellement bien en photo ! Sans oublier qu’elle est vraiment impliquée : à sa place, si on me bombardait de feuilles mortes toutes les dix secondes, j’aurais pas tenu deux minutes. D’ailleurs on avait initialement « construit » une sorte de mobile pour ne pas avoir à récupérer les feuilles par terre à chaque fois, mais ça a été un échec critique, on passait trois fois plus de temps à démêler les fils qu’autre chose. Mention spéciale au jeune homme qui est venu interrompre notre séance pour demander à Ornella si elle était pas Miss quelque chose, mais qui a jamais eu le temps de finir sa phrase parce que Lana l’a mangé.

Merci d’avoir jeté un œil à cet article, si tu as encore un peu de temps à m’accorder, ce serait adorable de m’indiquer la photo que tu as préféré, ça me sera fort utile pour composer mon book 2018 !

Pour en voir plus d’Ornella.
Pour en voir plus de Lana.

Petite sélection de backstages en bonus : 

 

   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*